Cancer de vessie

La vessie est un organe creux qui stocke l’urine excrétée par les reins. Sa paroi est souple et constituée de plusieurs couches. Des tumeurs peuvent se développer aux dépens des couches de la paroi de vessie, ces tumeurs peuvent prendre l’apparence de « polypes ». Il s’agit le plus souvent de tumeurs cancéreuses qui dans 80% des cas se limitent à l’atteinte des couches superficielles.

Les facteurs de risque de développement de tumeur de vessie sont le tabagisme et l’exposition professionnelle le (hydrocarbures, arsenic, pesticides…). Les symptômes devant amener à consulter sont l’hématurie (présence de sang dans l’urine), la pollakiurie (mictions trop fréquentes). Ces tumeurs peuvent aussi être découvertes fortuitement en l’absence de symptômes s ur un examen médical réalisé pour une autre raison.

Pour confirmer le diagnostic, l’urologue peut réaliser une cystoscopie, autrement appelée fibroscopie vésicale. L’examen consiste à introduire par les voies naturelles un tube souple muni de fibre optique permettant d’explorer l’ensemble du bas appareil urinaire (urètre, canal urétral, prostatique et vessie). Cet examen peut être réalisé sous anesthésie locale grâce à l’application d’un gel dans l’urètre, en ambulatoire.

D’autres examens peuvent être nécessaires pour compléter le bilan ou rechercher une autre tumeur sur le haut appareil excréteur (uretère et rein), le plus souvent via un scanner avec injection. Une fois le diagnostic de tumeur de vessie posé, une exérèse sera nécessaire pour à la fois définir le type histologique de tumeur et pour réaliser la première étape du traitement.
Cette exérèse se réalise via une intervention chirurgicale sous anesthésie en passant par les voies naturelles grâce à un endoscope aussi appelé résecteur, permettant d’enlever la tumeur jusqu’à ses racines dans la paroi vésicale. La tumeur sera ensuite examinée par un médecin anatomo – pathologiste pour définir le type histologique, l’agressivité, la profondeur d’infiltration dans la paroi vésicale.

La conduite à tenir ultérieure dépend de ces derniers paramètres et plusieurs options thérapeutiques sont possibles.

Cancer de vessie

À découvrir également au Cabinet d’urologie à Strasbourg, Drs Belot, Paris & Ravier :

Zone patients

rdv-en-ligne au Cabinet d’urologie à Strasbourg
03 88 35 30 05 RDV